ELZBIETA

Elzbieta est née en Pologne de père polonais et de mère française. Durant son enfance, elle a beaucoup voyagé à travers les cultures et les pays d’Europe. Aujourd’hui, elle vit à Paris et séjourne régulièrement au Maroc. Aussi ses albums (une cinquantaine) frappent-ils par la richesse de leur imaginaire et la diversité des styles narratifs et plastiques qu’elle adopte tour à tour.

De Petit Mops, son premier album, sans texte et dont le trait noir suffit à tracer des histoires pleines de poésie et d’émotion, à Oui, où les papiers découpés aux couleurs vives cohabitent avec une multitude de personnages peints et une pagaille de textes écrits tout petit, c’est l’univers d’Elzbieta qui se déploie. Aussi surprenant et changeant à chaque fois, et toujours au plus près de l’enfance. Car chaque livre est l’occasion de se pencher, avec les enfants, sur les mystères de ce monde.

« Chacun de mes albums illustrés est un petit théâtre. C’est comme cela que je conçois mes livres. Je suis le metteur en scène de mes histoires, l’architecte de mes théâtres, l’auteur et le décorateur de mes pièces. Le public que j’invite, celui auquel je m’adresse, ce sont les enfants. Depuis mon atelier, les coulisses où je suis à l’œuvre, j’aime les imagiers absorbés dans ce que j’ai concocté à leur intention. » (Elzbieta)

Source : Le Rouergue

A lire :

Coup de cœur – 3/6 – Petit lapin Hoplà