PHILIPPA PEARCE

© Crédits photo: Helen Craig

Ann Philippa Pearce est l’auteur du chef d’œuvre classique de la littérature pour enfants Tom et le jardin de minuit.

Elle a préféré s’adresser aux enfants car les adultes « baillent toujours aux corneilles quand ils s’ennuient ». Humour et honnêteté sont les deux constantes de l’auteur.

Née à Great Shelford (Royaume Uni) en 1920, Philippa Pearce est le quatrième enfant d’une famille où le père exerce le métier de meunier et marchand de blé. Elle passe une enfance heureuse dans une maison cossue du XIXème siècle située à deux enjambées du moulin. La nature omniprésente est propice au divertissement. Les enfants occupent leurs jours de repos à faire du canoë, à pêcher, à se baigner…

Elle entre à l’école vers l’âge de huit ans en raison d’un état de santé fragile. Elle s’attache à étudier avec soin l’anglais et l’histoire au Girton College près de Cambridge.

Après ses études, elle obtient un poste de scénariste et de producteur à la BBC Schools Broadcasting. Elle exercera ce métier pendant plus de 13 ans. En 1958, elle fait ses premiers pas comme éditeur pour enfants aux éditions : Oxford University Press puis Andre Deutsch.

Son premier livre The Minnow on the say est publié en 1955. Cette nouvelle est écrite après un long séjour de Philippa à l’hôpital, où l’auteur récupère d’une violente tuberculose. Dans la touffeur de sa chambre d’hôpital, elle se remémore avec émotion les échappées belles en canoë sur la rivière qui longeait le moulin. Elle prend soin de solliciter sa mémoire dans les moindres détails pour revivre ses instants de bonheur passés.

Illustrée par Edward Ardizzone, l’histoire met en scène deux garçons qui trouvent un trésor perdu. L’occasion pour l’un d’entre eux de sauver sa famille. L’auteur évoque ici l’amitié, les différences sociales entre les deux amis. L’enfance marie pêle-mêle le merveilleux et l’aventure, l’entente et l’appréhension.

A la fin des années 50, le père de Philippa décide de vendre la belle propriété et le moulin à la veille de sa retraite. L’auteur s’inspire de l’événement pour poser le cadre de son plus grand succès : Tom et le jardin de minuit. En peu de temps, le roman est devenu un classique de la littérature jeunesse. Philippa Pearce base son ouvrage sur le jardin, que son grand-père, son père et elle-même ont tant chéri dans leur enfance.

Sorti en 1958, ce livre raconte l’histoire de Tom qui au début des vacances d’été est contraint de partir chez son oncle et sa tante à la campagne car son frère a attrapé la rougeole. Ce séjour qui s’annonce particulièrement ennuyeux se transforme en une aventure étourdissante dès lors que Tom pénètre la nuit dans un magnifique jardin interdit. Le jardin représente en quelque sorte l’enfance, quelque chose à laquelle il faut renoncer.

L’ouvrage remporte la Carnegie Medal en 1959. Il a été adapté en série télévisée, en pièce de théâtre et également au cinéma en 1999.

Philippa Pearce mêle adroitement la réalité et l’imaginaire dans son œuvre. L’ensemble des critiques littéraires applaudira l’écrivain britannique pour sa connaissance approfondie des enfants.

Sources: The Independent / Edition Penguin