CONTES ET HISTOIRES

L’HEURE DU CONTE NUMERIQUE

L’idée de mener une heure du conte avec les outils numériques est une idée à laquelle nous réfléchissions depuis un moment. Parmi notre sélection d’applications sur iPad, il y avait un storygame : Royal Trouble : Hidden Adventures, un jeu d’aventure point & click opposant un prince et une princesse enfermés dans un château. Visuellement beau et aux énigmes relativement simples, le jeu était aussi très bavard.

Nous avons donc projeté l’histoire sur grand écran depuis l’iPad devant une vingtaine d’enfants venus résoudre les énigmes au fur et à mesure dans un ensemble collectif qui n’a jamais laissé de temps mort trop longs. Pour les impliquer davantage dans l’histoire, mais surtout pour ne pas perdre les moins attentifs trop rapidement, nous leur avons demandés d’interpréter les personnages en lisant les dialogues à voix haute.

Tous se sont pris aux jeux, s’aidant mutuellement lorsque le lecteur avait du mal à lire, et sans jamais se faire de reproches devant les difficultés des uns et des autres. Grâce à la variété des énigmes, les plus petits ont également pu participer, notamment lors des phases d’observation où il fallait retrouver des objets cachés. Les plus grands, quand à eux, excellaient dans les phases d’association d’objets nécessaires à la progression.

En terme de manipulation, les enfants n’avaient pas accès à l’iPad. Il était dirigé par un membre de l’équipe ayant connaissance du jeu afin d’aiguiller si besoin les actions à effectuer. La tablette était branchée sur un projecteur directement sur l’un des murs blanc de la salle des albums. L’activité a ainsi réuni beaucoup de personnes, enfants et adultes. Le calme était de mise lors des phases de lecture mais cela changeait très vite, parfois dans un capharnaüm incontrollable avec l’engouement des enfants à vouloir donner des réponses. Le calme revenu, la parole était donnée à chacun, les uns parvenant à décrire l’objet, les autres allant montrer sur l’image l’objet qui les intéressait.

Au bout d'une heure, nous leur avons proposé de stopper la séance, mais l’engouement des uns et des autres a fait que nous avons poursuivi une heure de plus. En une après-midi, nous avons donc réussi près d’un tiers du jeu complet.

En savoir plus

Télécharger l'intégralité du dossier Moyen âge : exemple d'un cycle d'animation.